Les enfants et le baseball / Los niños y el béisbol

Publié le par Boris Leonardo



On dit que tous les enfants cubains rêvent de devenir joueurs de baseball. Puis ils deviennent des ingénieurs, des médecins, des professeurs, même des cambrioleurs, mais la passion pour ce sport reste dans le cœur. C'est la religion nationale, la seule qui fait oublier les différences politiques. Quand un est supporteur d'une équipe, dans le stade, rien n'importe que crier, applaudir, encourager les sportifs. La vie peut être dure ailleurs, mais lors d'un match de baseball, on oublie tout, c'est la fête.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Se dice que todos los niños cubanos sueñan con llegar a ser jugadores de béisbol. Después se hacen ingenieros, médicos, profesores, incluso delincuentes, pero la pasión por ese deporte persiste en el corazón. Es la religión nacional, la única que relega las diferencias políticas. Cuando se es fanático de un equipo, en el estadio, sólo importa gritar, aplaudir, animar a los peloteros. La vida puede ser dura allá afuera, pero cuando se asiste a un juego de béisbol, todo se olvida, es la fiesta.



Publié dans Cuba

Commenter cet article

Angel 12/12/2008 10:47

Un peu de pain, beaucoup de jeux et tout peut durer éternellement.

Boris Leonardo 24/12/2008 22:31


Le bonheur peut être tellement simple !


Virginia 11/12/2008 14:55

Un autre cliché de l'Eldorado peut-être, même si c'est inconscient chez les plus jeunes.