Messages de soutien / Mensajes de Apoyo

Publié le par Boris Leonardo

Dans ces journées difficiles, lors de l'arrivée des ouragans Gustav et Ike, j'ai reçu plusieurs messages de soutien des amis et lecteurs. Je voudrais vous remercier pour votre intérêt. On connaît les vrais amis dans les situations les plus dures:

En estos días difíciles, durante el paso de los huracanes Gustav e Ike, he recibido varios mensajes de apoyo de amigos y lectores. Qusiera agradecerles por su interés. Los verdaderos amigos se conocen en las situaciones más difíciles:

Ouf !!! Dommage pour les dégâts matériels, mais l'essentiel n'est pas là. Petitlouis

Quand on a si peu, il est bien terrible de le perdre... Toutes mes amicales pensées pour tous ceux qui souffrent à l'instant où je pense à eux. Véronique

Boris j'ai entendu parlé de ce problème seulement hier soir. Je me suis deconnecté de toute information ce WE. Je vois que tu poste un billet sur ton blog alors je pense que pour toi tout va bien. J'espère que les tiens ne sont pas trop touché par ce terrible ouragan. Saches que ma chérie et moi avons beaucoup de pensées pour toi et les tien.
Bon courage. Pilou

OUF !! Pas de pertes humaines... Mais si les dégâts sont importants à l'Ouest, que d'efforts importants à faire, encore !! Une fan

Plus de peur que de mal à La Havane...c'est vrai qu'ils ont dégusté à Pinar del Rio, mais c'est rien à côté de ce que vont prendre les oneagain en Louisiane ! Ce qui est choquant c'est tout le barouf médiatique fait maintenant que Gustav menace les USA et pratiquement rien pendant qu'il était sur nous...On ne prête qu'aux riches...
Amicalement, Notrecorrespondant

Je connais Pinar del Rio... et ça me désole. Bon courage pour la reconstruction...Morena

La vie est le bien le plus précieux , on l'oublie suvent dans ce monde très matérialiste.Virginia

Le déchaînement des forces naturelles n'atteindra cependant jamais la puissance destructrice des actions de l'homme : Gustav n'est rien face à Hiroshima, et le pire est à craindre pour l'avenir puisque les leçons de l'histoire jamais ne sont comprises. Petitlouis

Tu sais déjà ce que j'en pense et je suis tout à fait d'accord avec petitlouis ; l'histoire est un éternel recommencement.Chaque jour , nous profitons des bienfaits de la nature ici.La Corse est certes moins développée que le continent et c'est très bien ainsi.D'ailleurs c'est ce que les nombreux touristes apprécient et recherchent en passant leurs vacances sur l'île. Les grandes nations de ce monde feraient bien de se réveiller ... capitalisme et modernisme riment avec destruction et anéantissment. Virginia

Ike sera peut-être, comme un boomerang, renvoyé un jour à son expéditeur ... Un proverbe de chez nous dit : A force de cracher en l'air, cela finit toujours par vous retomber dessus ! Petitlouis

la planete crie son mécontentement ,mais mlheureusement c'est toujours les mêmes pays qui trinquent Bonjour et bon dimanche Je vient de lire ton billet grâce a l’actualité d’over-blog. CARAMBAOLE

Rentrée des garçons oblige , je n'ai pas été très présente ces jours-ci.J'espère que Ike sera le dernier de cette série noire et ne dévastera pas l'île.Courage !! Virginia

Boris ça fait beaucoup de coup d'un seul coup. Espérons surtout que les vies des habitants soient épargnées.
Courage à vous tous et tenez bon. Amicalemen. Insolite85

Bonsoir Boris ! J'hatite en Martinique et j'ai vu quelques images ce soir aux infos locales !! C'était très impressionnant et je comprendsp  pourquoi on vous demande d'évacuer au 5 ème étage, les vagues sont immenses !! J'espère que tout va bien se passer pour toi, je pense à toi très fort et à tous les habitants de Cuba !! Christine

Bon courage à toi et aux tiens Boris. Pilou

Courage Boris pour ces épreuves climatiquesn tous les êtres humains ne sont pas qu'indifférence. Je t'embrasse. Véronique

Longue vie à ce blog, à son auteur et à toutes les gens auxquelles il tient. Puissent les divers ouragans n'être vite qu'un mauvais souvenir...Une fan

Boris: No parece que halla pasado tanto desde que esta aventura empezó. Recuerdo que en esos momoentos me fastidiaba algo, un poco, que siguieras favoreciendo a las imágenes por sobre la palabra. Ya estamos acá, 100 artículos y muchos vuelos más viejos, y justo ahora deseo agradecerte el que me mantengas al tanto de los andares del dios del viento por nuestra tierra, a la vez que me das esperanza de que nuestra naturaleza mito poética se impondrá. El caimán no tiene que alzarse, pues está despierto en cada uno de nosotr@s, y nuestras manos son sus fauces, que no dejan escapar a la vida digna. No temas, la ayuda va en camino. Nos vemos en 18 días. Yasmín

J'ai pensé à toi quand ils ont annoncé Ike, j'espère que vous n'aurrez pas trop de dégats. Bravo pour avoir fait la une d'OB. Bises. Angie

J'espère que la journée n'a pas été trop difficile et qu'il n'y aura pas trop de dégâts !! Ici en Martinique, nous voyons encore les cicatrices de Dean, passé en août 2007 ! Bon courage ... et merci de donner des nouvelles de l'île très vite ! Christine

L'ouragan fout le camp ! Bon courage pour réparer les dégâts ! Petitlouis

Pour ceux qui disposent de peu, c'est très dur de tout perdre... Courage à vous tous. Insolite85

No lo sé con certeza, pero una cualidad nos diferencia de las gentes de otras tierras, y nos une a las que en el Pacífico enfrentan esta misma furia: somos adoradores del dios huracán, porque cada año esperamos su llegada y su prueba de resistencia. Yasmín

J'ai beaucoup pensé à vous ces jours-ci même si je n'ai pas été très bavarde. Sais-tu que ces dégâts matériels sont monnaie courante ici ? Peu de maisons sont touchées ( sauf la toiture) mais on ne compte plus les poteaux au sol lorsque nous avons des vents de plus de 100 km/h. J'espère que vous en avez fini avec les ouragans pour 2008 ! Virginia 

He pasado ese ciclon en casa junto a mi esposa y mi hijita, 55 horas sin corriente, con poca agua y la mirada de mi hija de 36 meses pidiendome respuestas a su incomprension. Recuerdo los momentos, veo tus fotos, miro el televisor, escucho los muertos, pienso en ese pueblo que lo ha perdido todo, me imagino el futuro y lloro como un bobo.  Desgracia del destino, destino ingrato. David

Hola, merci pour votre site et toutes les informations. Je connais Cuba depuis bientôt 3 ans et j'y viens dès que je peux ( 7 fois déjà). Mon amour vit à la Havane, ma famille de coeur et mes amis aussi. Alors merci de nous donner des nouvelles de "mi Cubalinda". Cette ile a changé ma façon de voir la vie et surtout de consommer !!! Courage à vous tous et adelante ! amitiés. Francine

Par e-mail:

J'espère que tu vas bien et que l'ouragan ne t'est pas tombé dessus ! Buenas noches Hermano! Si Dios quiere ! Jean Charles Marras.

Nous avons lu les dernières dépêches concernant l'ouragan. Nous attendons de vos nouvelles plus détaillées. Gros bisous. Nicolle

Bonjour Boris, tes messages et les infos. ne sont guère rassurante sur les variations climatiques. Nous espérons de tout coeur que les dégats causés ne seront pas trop élévés. Nous vous envoyons tout le réconfort que nos veux peuvent contenir. Prenez soin de vous. Bises des gaulois. Étienne

C'est impressionnant ce que tu nous envoies. On pense à vous. Courage ! Nicolle

 

Publié dans Palabras

Commenter cet article

Caline 16/09/2008 12:39

Coucou Boris je découvre ton beau blog par l'intermédiaire du post que Angie a fait sur le sien..je te souhaite bon courage ainsi qu'à tout ceux qui ont été touchés par Ike..DOUX BISOUSSSSSSSSSS

Boris Leonardo 16/09/2008 22:12


Bienvenue, Caline ! Merci de ton soutien.


Véronique 13/09/2008 08:06

Que dire de plus sinon que tu es entré dans nos coeurs par une toute petite porte pour y prendre une très grande place, du moins c'est celle que l'on te réserve...

Boris Leonardo 14/09/2008 15:51


Une toute petite porte... comme Alice au pays des merveilles.
Merci d'être toujours là, chère Véronique.