La pyramide / La pirámide

Publié le par Boris Leonardo



Nous bâtîmes une pyramide sur la plage. Elle était petite, fragile. Une merveille périssable. Un jeu.
Nous creusâmes un fossé pour la protéger des vagues. Egalement des murailles.
La pyramide, dit-on, est la forme la plus résistante créée par les êtres humains.
Mais la marée, maîtresse du temps sur le rivage, fut patiente davantage.
La lumière mourut.
Le soir, nous retournâmes à la plage. Il n'y avait qu'un infime fragment de notre œuvre, entouré de sable.

-------------------------------------------------------------------------------------- 

Construimos una pirámide en la playa. Era pequeña, frágil. Una maravilla fugaz. Un breve entretenimiento.
Cavamos un foso para protegerla de las olas. También murallas.
La pirámide, se dice, es de todas las formas creadas por el ser humano, la más perdurable.
Pero la marea, dueña del tiempo en la ribera, fue más paciente.
Murió la luz.
En la noche regresamos. Reconocimos un ínfimo fragmento rectangular de nuestra obra. Lo demás, arena.
 


 

Commenter cet article

Virginia 04/09/2008 08:52

Plus que l'envie de se relever , je dirais l'instinct de survie !

Charlotte 03/09/2008 12:44

egypte ?! ^^

Communiqué des photographes du dimanche : 13ème thème (dimanche 14 septembre) : superstition.

Virginia 01/09/2008 23:59

D'un côté l'ouragan détruit les habitations , de l'autre , l'océan engloutit les constructions ... rien n'est éternel sinon l'éternité ...

Boris Leonardo 02/09/2008 13:22


Seulement l'envie des êtres humains de se lever, malgré tout.