La sieste / La siesta

Publié le par Boris Leonardo



  C'est midi à La Havane. Il fait chaud, trop chaud. Cependant, les gens bougent partout: dans la rue, dans les magasins, autour des parcs, le long du boulevard San Rafael… Et lui, il dort.

  Bienheureux ceux qui dorment et même rêvent, dans cette ville affolée, éclatant sous la canicule de juillet. Bienheureux ceux qui ne se laissent pas entraîner par l'angoisse insensée de la foule: une marée, inutile écume. Bienheureux ceux qui ne se rendent pas compte de notre destin insulaire: terre de voyageurs, d'immigrés, d'utopistes. Bienheureux, eux, derniers héros du Romantisme.

  ---------------------------------------------------------------------------------------

  Mediodía en La Habana. Hace calor, demasiado, Sin embargo, la gente hormiguea por doquier: en la calle, dentro de las tiendas, en los parques, a lo largo del bulevar San Rafael… Y él, duerme.

  Bienaventurados aquellos que duermen e, incluso, sueñan en esta ciudad atribulada, hirviente, bajo el sol de julio. Bienaventurados aquellos que no se dejan arrastrar por la angustia sin sentido de la multitud: marea, espuma inútil. Bienaventurados aquellos que ignoran nuestro destino insular: tierra de viajeros, de emigrantes, de soñadores. Bienaventurados ellos, últimos héroes románticos.


Publié dans Clic

Commenter cet article

Stephane 28/07/2008 17:30

vraiment xcellente ! heureusement, Boris passait par là :)

isabelle 25/07/2008 00:36

qu'il est bon ce sommeil qui vient le prendre sous le soleil

Boris Leonardo 25/07/2008 17:49


peut-être il a trop bu... ;-)


Jean Michel 18/07/2008 23:25

Merci pour ton commentaire ton blog est sympas passe un bon week end :)

Virginia 17/07/2008 22:43

Il a bien raison !! Finalement le dernier vers du poème de JL Borges s'applique aussi à ce bienheureux ;o)

Boris Leonardo 17/07/2008 22:55


Borges est infini...


Pilou 17/07/2008 16:00

Crois moi qu'a marseille s'il n'y avait pas le boulot je serais en train de faire la sieste. Ah non je serais en train de me reposer ou de blogger ou de bronzer parce que je ne fais pas la sièste moi. Et pourtant il fait chaud ici :)

Boris Leonardo 17/07/2008 22:54


Un autre marseillais !!! J'y ai des amis... ben, je te le dirai pas mèl :-)
Je fais la sieste même au bureau. C'est un droit conquis depuis des années.